Awakening Africa
Eveiller les consciences pour aller au véritable développement.

Tobias Lugoloobi, inventeur et chercheur indépendant ougandais concepteur d’un engin spatial pratique qui peut opérer dans l’aérospatial et l’espace lointain

89

Tobias Lugoloobi est un inventeur (chercheur) indépendant ougandais qui a consacré 23 ans de recherches à concevoir un engin spatial pratique qui peut opérer dans l’aérospatial et l’espace lointain. Cette technologie peut donc être utilisée pour des voyages aérospatiaux ordinaires et pour de potentiels voyages extra-terrestres, selon l’inventeur.

Tobias Lugoloobi est maintenant membre de l’Institut des Etudes Interstellaires ou Institute for Interstellar Studies (I4IS). Cette organisation est née en Novembre 2012, et il en est un des rares premiers membres. Actuellement, son rôle est celui de chercheur. Les voyages intergalactiques deviendront inévitablement réalité, un jour. En tant qu’Africain, et membre de cet institut, Tobias Lugoloobi contribuera à bâtir la voie qui conduira l’humanité à l’accomplissement de tels voyages.

Tout a germé dans son esprit quand il était adolescent. Il avait envie de créer quelque chose et, à l’âge de douze (12), il décida de construire un vaisseau spatial avec des caractéristiques uniques comparées aux aéronefs et aux fusées classiques. En effet, le vaisseau spatial devrait avoir les caractéristiques suivantes, entre autres: décollage et atterrissage verticaux, contrôle de la gravité (pesanteur), des niveaux élevés de manœuvrabilité et de manipulation.

L’inventeur affirme que son vaisseau est unique car il peut fonctionner comme une fusée, mais n’utilise pas de propergol. Il utilise un système de collisions internes et un mécanisme spécial destiné à atténuer les lois de conservation de l’énergie; d’où un mouvement créé vers l’avant. En bref, la technologie de Tobias est basée sur le contrôle de la gravité (pesanteur), mais ne se limite pas à cela. En effet, à l’extrémité supérieure (après des expériences à petite échelle) Tobias Lugoloobi envisage la lévitation indéfinie, qui, selon lui, pourrait permettre de voyager à travers le temps !